Réunion Terre 2021

Entre montagnes imposantes, paysages désertiques, plages de rêve à l’Ouest et poumon vert du Sud, la Réunion offre un large choix de panoramas dans un rayon de 2500 mètres carrés.

De nombreux sentiers de randonnées serpentent parmi la variété de paysages de l’île de La Réunion, un paradis pour les randonneurs.
Dans les terres, rien n’est plus beau qu’un parcours à pieds  pour visiter l’ensemble des paysages de l’île.

Le Maïdo

Le Piton Maïdo, qui culmine à 2200 mètres d’altitude, offre un des plus beaux points de vue sur le cirque de Mafate et un panorama sur la côte ouest de l’île de la Réunion. Accessible en voiture depuis les Hauts de Saint Gilles, nous pouvons nous garer au belvédère. Ce site naturel, est un véritable balcon sur La Réunion.

Nous avons vu un équipage de Dash-8, bombardier d’eau, qui se tient toujours en alerte d’octobre à décembre sur l’île de la Réunion.
Le Maïdo, classé au patrimoine naturel de l’Unesco, est bien surveillé contre les incendies.

La magie du Maïdo: C’est aussi une porte d’entrée sur Mafate. Plusieurs sentiers partent de ce point pour rejoindre notamment l’îlet Roche-Plate, la cascade des 3 roches , l’Îlet des Lataniers, ou encore rejoindre Le Grand Bénare par le Grand Bord et la Glacière. Que de randonnées !

Hauts sommets de Mafate depuis la forêt de Sans Soucis

Depuis Saint Gilles, en direction de «Le Guillaume», nous poursuivons la route en direction du Maïdo.
Avant d’y arriver, nous tournons  à gauche  pour emprunter une route forestière, qui nous conduit au cœur de la forêt de Sans-Soucis.
Suivre cette route des Cryptomerias sur 5 kms et se garer sur le parking final (cul de sac).

Sous le Maïdo, une richesse de floristique, une forêt de bois de couleurs.

De là, plusieurs parcours possibles pour rejoindre l’Îlet Alcide, sorte de promontoire avec un panorama aérien sur le cœur de Mafate.

Nous osons  les 3 parcours, sur 3 jours différents.

Nous déambulons sur les chemins, parmi les fougères, tamariniers, néfliers et encore pleins d’autres merveilles de la nature.

La randonnée dans la forêt est assez extraordinaire, avec une ambiance tropicale et des somptueux Tamarins aux troncs couchés et tortueux.

Rencontre du Roi des Tamarins

Le Roi des Tamarins, du haut de ses 19m, veille depuis plus de 400 ans sur la faune et la flore de cette forêt réunionnaise.

Cet ancêtre dépasse de quelques mètres la canopée de la Forêt de Sans Souci.

Arborant un tronc remarquablement droit de 9 m, une circonférence de 3,89m, ce spécimen compte parmi les rares Tamarins des Hauts qui ont su résister aux assauts répétés des cyclones.

C’est un véritable témoin du passé

Nous traversons successivement plusieurs petites ravines. J’en ai compté 12 avant d’arriver au point de vue sur le Cap Noir, le Piton Fougère, les villes du Port et de la Possession, la crête d’Aurère et la crête de la Mariane.

Ceci pour rejoindre l’Îlet Alcide, sorte de promontoire qui surplombe la rivière des Galets à l’entrée de Mafate.
Nous en profitons pour pique niquer sur ce charmant emplacement ou une table nous attend !

Je vous présente ci dessous, l’ami des randonneurs, le « Tec-Tec ». Endémique de la Réunion, le Tec-Tec aux sourcils blancs y est très familier et nous en avions très souvent autour de nous, surtout au moment du pique-nique.

Un autre compagnon de voyage: Monsieur Cardinal

Ces balades au cœur d’une forêt humide des Hauts de l’Ouest sont très agréables, même s’il faut monter et descendre, les chemins sont bien entretenus.
Nous prenons le temps d’apprécier les différentes formes et couleurs des feuillages et des troncs d’arbres. Ces couleurs lui valent le joli nom de forêt de bois de couleurs. Les tortueux et vieux tamarins se mêlent aux bois de couleurs et confèrent aux lieux un caractère enchanteur.
En bonus, nous avons une très belle vue sur Mafate.

La Mare à poule d’eau – Salazie

Entre Salazie et Hell-Bourg, la Mare-à-Poule-d’Eau, à 700m d’altitude,  est une bien jolie halte au cœur du cirque de Salazie, le cirque le plus vert de l’île de la Réunion. 

Une fois garé, nous longeons le bord de la Rivière du Mât pendant 5 minutes pour arriver à ce plan d’eau envoûtant, ce site enchanteur.

L’emblématique Mare à poule d’eau est complètement recouverte par des laitues d’eau. Cette espèce végétale envahissante s’est emparée de la mare.

L’endroit est vraiment de toute beauté : dépaysant, ombragé, paisible et accueillant, c’est un vrai petit coin de paradis ! 

Aménagé de plusieurs kiosques avec barbecue, c’est un haut lieu de rendez-vous pour les familles le week-end. Sans oublier les pêcheurs qui viennent surtout ici taquiner le tilapia, un petit poisson d’eau douce.

C’est un lieu chargé d’histoire aussi, le chemin qui longe la mare permet de découvrir les vestiges d’anciennes bâtisses créoles.

Hell-Bourg

Le village d’Hell-Bourg se situe au cœur du cirque de Salazie à 930m d’altitude, l’un des coins le plus verdoyant de l’île de La Réunion. En effet, les montagnes vertigineuses, créées par d’anciennes activités volcaniques, accueillent une multitude de sources…

Passage sur les anciens thermes de Hell-Bourg

A un kilomètre de Salazie, sur la route d’Hell-Bourg, nous pouvons observer le voile de la mariée. La cascade, ressemblant au tulle d’un voile de mariée, descend des hauteurs.. Par jour de pluie et quand le débit est important, le spectacle est encore plus impressionnant.

Piton de la Fournaise

Paysage lunaire face à la plaine des sables, avant d’arriver à l’enclos du volcan.

Nous roulons au beau milieu d’un désert couvert uniquement de scories, ces pierres des lave refroidies

Le Piton de la Fournaise ne se présente plus. Il est le seul volcan français qui rentre encore régulièrement en éruption et l’un des volcans les plus actifs du monde.

Nous profitons de la jolie vue sur le cône terminal du volcan qui trône au cœur de la Caldeira nommée : l’enclos Fouqué.

Balade autour de l’enclos. Nous n’allons pas au bord du cratère Dolomieu, parce que nous avons Travis (1 an) avec nous. Et puis, nous l’avons déjà fait 2 fois!.

Vue sur le piton des neiges.

Face au Piton de la Fournaise. (Cratère Bory, 2631m)

Le sentier « Bottard » de la Ravine Saint-Gilles-les-Bains 

Balade botanique sur la ravine Saint Gilles.
Nous sommes partis depuis Saint Gilles, (près du port) au niveau de la place de  la baleine en béton couverte de pustules colorées, à coté de l’ancienne route nationale.

Les balises sont des caméléons verts sur fond blanc, d’où le nom de sentiers de caméléons.

Nous passons quelques filets d’eau tout en flânant dans ce havre de paix, entre histoires et légendes.

Cette ravine, remplie d’espèces végétales variées, d’arbres fruitiers, de songes, de papyrus est un lieu à deux pas du centre-ville.

Des bambous superbes s’élancent vers le ciel. Nous voici arrivés à un gué où il faut franchir la ravine en passant de rochers en rochers.

Ravine immortalisée par le poète parnassien Charles Marie Leconte Delisle, alors juste après le passage des rochers, nous y faisons une petite pause pour la lecture de son Poème.


Il faut dire que les poètes et artistes ne sont pas restés insensibles à la beauté de cette ravine à la Réunion.

Nous poursuivons notre chemin, puis nous traversons le verger Bottard. Nous arrivons ensuite devant un panneau qui nous propose de voir le petit jardin botanique avec ces différentes espèces endémiques présentées sur des panneaux.

Puis, c’est la montée, et nous attaquons ce sentier d’histoires et de légendes de la ravine de Saint Gilles.
Nous traversons des vestiges restaurés du canal Bottard, dont un écriteau rapporte son histoire.

Le cyclone 48 a entraîné sa ruine, et les cultures ont disparues.

Les canaux de la ravine faisaient tourner les usines sucrières de Saint-Gilles, irriguaient les terres pour la culture des plantes maraîchères, alimentaient Saint-Gilles en eau.

Notre dernière étape : Quelques lacets (avec des pavés) qui passent devant une grotte à la Vierge, appelée «Les Ti-Bondié», une excavation délaissée par les gratons. Et nous terminons notre circuit au niveau de l’entrée du Théâtre de Plein Air de Saint-Gilles.
Ne pas oublier l’anti-moustique.

Parcours de Santé nommé «Coin Tranquille»

Petite randonnée à Tampon, très sympathique avec de très beaux vieux arbres.
Différents circuits qui se croisent, et chemin accessibles à tout le monde, mais attention, non accessible aux poussettes.

Coin Tranquille: plus d’infos

3 bassins de Cormoran

Balade vers un des 3 bassins de Cormoran à Saint Gilles les Hauts, récit dans le thème « eau »

Vers le bassin des cormorans

Perle de l’Océan Indien, à la nature plus que généreuse, l’île de la Réunion est à elle seule un voyage autour du monde. Avec 40% de son territoire classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, la Réunion nous époustoufle par la grandeur de ses cirques et la luxuriance de ses forêts primaires à la végétation extraordinaire et unique.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.