siem-reap

SIEM-REAP

Siem Reap signifie « Siamois terrassés » et évoque une bataille historique opposant les armées siamoises et khmères, et qui vit la victoire de ces dernières.

Cette ville se transforme sans cesse grâce ou plutôt à cause du tourisme. Elle est peuplée par près de 175 000 habitants se situe légèrement au nord-ouest du pays, à une dizaine de kilomètres du lac Tonlé Sap, point d’eau le plus important du pays.

Siem Reap est un passage incontournable pour le touriste au Cambodge : c’est la porte d’entrée vers les fameux temples d’Angkor.    → Vers la page de ANGKOR

3 jours chez une famille Cambodgienne, c’est formidable.

Nos visites :
  – Accueil par Hing et sa famille,  et cours d’Anglais
: accés direct

 – Atelier des « Artisans d’Angkor » : accés direct

 – La balade en charrette à boeufs : accés direct

 – Le lac Tolé Sap et ses villages flottants : accés direct

 – La ville, les marchés : accés direct

⇒    3 jours : pas le temps de s’ennuyer

 

Accueil par Hing à Sem Reap

Arrivés en bus depuis Battambang,  Hing nous attend avec son Tuktuk.
Hing est notre hôte pour 3 jours et nous habitons chez lui en Airbnb.
Superbe famille avec sa femme Ra, ses enfants Salik Karen et Lina .
Nous recommandons vraiment cette adresse.
(Me contacter par mail pour vous communiquer ses coordonnées)

Accueil à Siem Reap, avec la famille de Hing,

Nous nous sentons de suite … en famille.

Moment très fort et intéressant.
Hing et son frère, ses neveux et son jardin.

 

Ensuite, direction la campagne pour voir une coucher de soleil, à la périphérie de Siem Reap. Super soleil rouge … voir même rose.

A Seam Reap, entre janvier et décembre, le soleil se couche toujours entre 17h30 et 18h20.

Pour le lever du soleil, il s’étale tout le long de l’année entre 5h30 et 6h25.

 

 

 

Les cours d’Anglais

De l’imprévu ! Cours du soir, d’Anglais. Hing donne bénévolement des cours d’anglais à des jeunes qui n’ont pas les moyens d’aller dans une école pour suivre des cours d’anglais.

Exceptionnellement, Hing étant occupé le soir, le temps des cours… Me voici donc « devenue » prof d’anglais (pour débutant …) pendant 3 soirs.

Les élèves sont adorables, très attachants … et toujours souriants.

Je les adore !

 

 

 

Que du bonheur !  Moment très fort que nous n’oublierons pas ! 

 Autres infos sur les écoles:

 

Le beau Tuktuk de la famille

Jeune frère de Hing, qui détient le meilleur Tuktuk « High Teck » de Siem Reap ! :Ventilateur, lumières de boite, Haut parleur et Bluetooth, prise pour Iphone et Ipad …

 

 

Retour en début de page

 

Atelier des « Artisans d’Angkor »

Visite de « Senteurs d’Angkor »  atelier de fabrication situé à Siem Reap, sur la route de l’aéroport.

Fondé en 1999, Senteurs d’Angkor a su s’appuyer sur des ressources locales pour développer une industrie unique basée sur l’artisanat cambodgien, tout en offrant de bonnes conditions de travail à ses employés ainsi qu’une protection sociale.

Belle entreprise, avec ses richesses locales, qui développe une large gamme de produits Senteurs et Saveurs.

Nous nous rendons à l’atelier des « Senteurs d’Angkor« , à Siem Reap, un endroit frais et ombragé.
La petite visite est gratuite. Aux travers des différents ateliers, nous  découvrirons  la fabrication de l’ensemble de leur gamme « Senteurs et  Saveurs ».
La sympathique visite se termine dans la petite boutique.
Difficile après de résister à la tentation d’achats.

Nous assistons  au tressage des boites en feuille de palmier.

Depuis le palmier,  les feuilles sèchent, puis sont teintées, et ensuite séchées au soleil.

Les feuilles de couleurs ainsi sont transformées en jolies boites, qui sont utilisées pour l’emballage des autres produits.

 

 

La plupart de leurs emballages viennent du palmier à sucre, une ressource abondante, naturelle et recyclable au Cambodge.

La suite de notre visite, nous observons les cambodgiennes travailler sur d’autres sujets du domaine des produits « Senteurs » et « Saveurs ». 

On y fabrique  emballages écologiques, bougies, thés parfumés, encens, baumes,  produits à base d’huiles essentielles Des produits pour la peau, le soin du corps, des cheveux, des produits pour la maison etc…

Nous assistons aux traitements des épices, à leur mélange subtil permettant d’obtenir le traditionnel curry ou amok, et à l’élaboration des cafés et thés aromatisés

Senteurs d’Angkor utilise les ingrédients bruts les plus parfaits en provenance de tout le pays.
Le café, les épices, les fleurs de lotus, l’huile de coco, le miel… sont soigneusement choisis et confectionnés à la main dans leur atelier de production.

Retour en début de page


 

Charrette à bœufs

Balade en charrette à bœufs en périphérie de  Siem Reap pour observer la beauté des paysages environnants et la vie tranquille du Cambodge rural.
Après 30mn de tuktuk depuis le centre de Siem Reap, nous arrivons au milieu de la campagne. 

 

 

 

 

Sur le chemin qui nous mène à nos bœufs, nous faisons une pause dans la nature. La terre est très rouge, et nous remarquons les  beaux champs de maïs,  les rizières,  les vaches …  et une fête de quartier.

 

 

 

Nos attelages nous attendent…

Nous sommes avec Christophe et Brigitte, un couple de français, parce qu’ils ont le jeune Hing comme chauffeur de Tuktuk. La chance !!

Alors nous décidons faire cette sortie tous les 4 et chacun sa « charrette » !

Hors des sentiers battus, nous découvrons  les petits villages et de leurs habitants, les cultures, les traditions, les habitations et leur campagne…  

Nous remarquons qu’ils utilisent encore des anciens outils.

Balade reposante  à travers les champs vert émeraude des rizières, les cambodgiens courent vers nous pour nous faire « coucou »  « ជំរាបសួរ ».
 

 

 

 

Magnifique parcours

 
 
Très belle matinée pour découvrir l’autre facette du Cambodge et s’imprégner de la vie de tous les jours.

 

 

Apres 40mn de bonheur, d’air pur …   nous retrouvons Hing dans une petite ferme.

Au Cambodge, les cocotiers sont nombreux il y en a partout à la campagne et en ville.

 

 

Hing et son ami en train de faire tomber les noix de coco à l’aide d’immenses bambous!
Petites noix de coco, mais très délicieuses et parfumées!

Nous profitons alors pour « siroter » l’eau de noix de coco pour vous rafraîchir.

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques photos sur la ferme qui nous accueille après la balade en charrette.
Superbe famille  qui nous reçoit chez elle.
Ci dessous, la cuisine à l’extérieur, comme dans beaucoup d’endroit

 

Nous poursuivons notre route  en retournant vers Siem Reap …  rempli de bons souvenirs de la campagne.

Retour en début de page


 

Les villages flottants

En khmer, Tonlé Sap signifie « grande rivière d’eau douce ». En fait, le Tonlé Sap est un mix entre rivière et lac, et est considéré comme le plus grand lac d’eau douce d’Asie du Sud-Est.

Il dérive du fleuve Mékong, le plus long fleuve d’Asie (4500 km), qui traverse la Chine, la Birmanie, le Laos, la Thaïlande, le Cambodge et le Vietnam.

Durant la mousson, de juin à novembre, les crues du Mékong inversent le courant sud-est de la rivière Tonlé Sap, faisant passer la superficie du lac d’environ 2 500  km2 (en saison sèche) à près de 15 000 km2, inondant de vastes étendues de prairies et de forêts. . Sa profondeur passe quant à elle de 1m à 9m de profondeur de moyenne.

En 1997, le grand lac Tonlé Sap a été désigné comme la première réserve de biosphère du Cambodge

Cet immense lac fournit beaucoup de biodiversités, plus de 300 espèces de poissons d’eau douce, ainsi que des serpents, des crocodiles, des tortues et des loutres.
Plus de 100 variétés d’oiseaux d’eau, y compris les cigognes, pélicans, etc.

 

La plupart des rivières coulent d’un côté, mais la rivière Tonlé Sap est différente, changeant de direction avec la saison. En fait, au début de la saison des pluies, le niveau de l’eau du Mékong monte et une partie de ses flux est détournée vers la mer de Chine méridionale et ensuite redirigée dans le Tonlé Sap.

À la fin octobre, le lac est 5 fois plus grand comparé à sa taille en saison sèche. Cette augmentation inonde donc la plaine et les forêts environnantes.

Certaines maisons sont en haut des arbres pour affronter la mousson.

 

C’est parti pour la navigation

Nous nous dirigeons vers l’embarcadère en Tuktuk et prenons une barque privée (nous 2, le frère de Hing et notre pilote).

Départ depuis « Siem Reap River »  jusqu’au lac « Tonlé Sap »  En fait nous sommes en saison sèche et il faut utiliser un long chenal pour atteindre le lac. 

Avec ses 37°, il y a très peu de touristes, c’est formidable.

Tout le long,  nous apercevons des enfants jouant dans la rivière,  des pécheurs avec des filets ; la pêche est l’activité principale sur le lac et fait vivre la population. Nous croisons de bateaux de pêches et quelques touristes

Notre pilote nous montre un cimetière  le long de la rivière

Nous arrivons sur le Lac Tonlé, et découvrons ces villages, toutes ces maisons flottant sur le lac.

C’est magique.

Après 30 mn de navigation, nous faisons une halte en plein milieu du lac, juste à coté  du village flottant.

C’est  curieux de voir toutes ces maisons qui flottent sur ce lac, paysage très coloré. Il s’agit d’une majorité de vietnamiens qui habitent dans ces villages

 

 Nous passons devant « des bâtiments » un peu  éparpillés sur le lac.
Tient, il y a même un petit jardin!

Notre arrêt est un point un peu touristique, nous pouvons y voir quelques crocodiles enfermés, faire quelques emplettes de souvenirs, boire un verre… et à l’étage, nous en profitons pour faire quelques photos.

Achat de quelques morceaux de crocodile pour le déguster le soir avec la famille de Hing, Christophe et Brigitte.

 

Le crocodile est d’ailleurs devenu un des fonds de commerce de Siem Reap, pour sa peau transformée en sac à mains et sa viande que l’on peut déguster en barbecue.
Il ne reste plus beaucoup de crocodile dans le lac parce que les fermes d’élevage poussent comme des champignons dans la région.

Au retour, nous prenons les commandes du bateau sur le lac! Super sympa.

 

 

 

 

Entre le point d’embarquement et Siem Reap, nous voyons beaucoup de maisons sur pilotis  sur notre route.

Des habitations sur pilotis, pour faire face aux variations de niveau, celle-ci sont perchés sur une hauteur jusqu’à 7 mètres.

 

 

 

Retour en début de page

La ville

Visiter Siem Reap c’est aussi flâner dans les marchés locaux pour voir le quotidien de la population locale.

Au marché de Phsar Chas, toutes sortes de produits alimentaires se côtoient sur les étals, aux couloirs étroits.

 

Nous pouvons y trouver des anguilles des rivières, des poissons et crustacés du Tonlé Sap d’une fraîcheur évidente .

Par contre la boucherie paraît empirique, de la viande séchée … Belle têtes de cochons également !

 

 

 

 

 

 

 

Des fruits et légumes en abondance, des œufs, des grenouilles, des poulets, des fruits exotique, des herbes fraîches et des épices… jouets, accessoires de maison, outils, électronique, bijoux, les vêtements avec des couturières sur place, les pièces de moto ( et il y en a !), etc…

Plaisir des yeux : couleurs, diversité. Plaisirs des sons et des odeurs.
C’est un plaisir que de déambuler dans les marchés khmers.
Phsar: signifie marché en khmer et c’est là que les habitants achètent pratiquement tout.

Siem Reap et aux alentours

Le riz sèche au soleil, ah ce soleil ! il est utile ici.
Camion de cochons… oups…  prochain RV sur les marchés !

Monastère près de Siem Reap et un bel échafaudage de bambous pour la construction d’un nouveau, juste à coté.

Quelques photos ici et là autour de Siem Reap

Départ en vol interne pour le Sud, direction Sihanoukville, puis notre île paradisiaque.

Nous aurions aimés rester encore plusieurs jours … alors … Nous reviendrons!  

 

 

 

Retour en début de page

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à siem-reap

  1. Fred dit :

    Trop bien. Nous y retournerons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.